Votre message a bien été envoyé

Les aides financières en EHPAD

Les aides financières en EHPAD

L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)
Les déductions fiscales sur impôts
L'Aide personnalisée au Logement (APL)
L'Aide au répit

L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

Attribuée par le Conseil Départemental, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) permet de prendre en charge les aides liées à la dépendance des personnes âgées résidant en France de façon permanente de plus de 60 ans en situation de perte d'autonomie (GIR* 1 à 4). Le dossier est disponible auprès du Conseil Départemental, vous pouvez bénéficier, sous conditions, d'une réduction d'impôt si vous vivez dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes du domicile, des organismes de sécurité sociale, sociaux ou médico-sociaux et des mairies, où vous pouvez avoir toute l'information sur l' APA.

En savoir +

Les déductions fiscales sur impôts

Vous pouvez bénéficier, sous conditions, d'une réduction d'impôt si vous vivez dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes,EHPAD, sans restriction d’âge ni de situation. La réduction accordée s’élève à 25% des sommes payées dans la limite de 10 000 euros par an soit une réduction maximale de 2 500 euros par personne et par an, soit pour le résident, soit pour la famille qui s’acquitte du séjour.

L'Aide Personnalisée au Logement (APL)

Les personnes âgées hébergées en maison de retraite peuvent bénéficier de l’aide personnalisée au logement. Le montant de l’APL est évalué en fonction du niveau de ressources de la personne âgée, du coût d’hébergement de l’établissement et de son implantation. L’aide personnalisée au logement est à demander auprès de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). L’attestation de résidence en foyer est à remettre à l’établissement afin qu’elle soit renseignée.

Télécharger directement l’attestation à remplir

L'Aide au répit

L’aide au répit permet aux proches aidants des personnes âgées bénéficiant de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) de se reposer ou de dégager du temps. En cas d’hospitalisation du proche aidant, une aide ponctuelle permet de financer l’hébergement temporaire de la personne aidée ou un relais à domicile. L'aide concerne : l'accueil de jour, l'hebergement temporaire, ou un relai à domicile. Si le plafond du plan d’aide APA est atteint, il est possible de bénéficier d’une enveloppe supplémentaire dans la limite de 510,26 € par an pour financer des aides au répit. La loi prévoit également la mise en place d’un dispositif d’urgence en cas d’hospitalisation de l’aidant.

En savoir +

Accès rapides

Documentation

Dossier d'inscription

Photothèque

Contact